Van der Poel et Chernetski concluent en beauté

19 août 2018 - 18:30 [GMT + 2]

Le champion des Pays-Bas Mathieu Van der Poel s’adjuge une deuxième victoire d’étape à l’Arctic Race of Norway en devançant au sprint, à Alta, le Norvégien Sondre Holst Enger et le Français Quentin Pacher. Le Russe Sergeï Chernetski remporte le classement général final.

107 coureurs prennent le départ de la 4e étape à Kvalsund. Peu après le baisser du drapeau, 12 concurrents s’échappent : Guy Niv (Israël Cycling Academy), Tiago Machado (Katusha-Alpecin), Sébastien Delfosse et Julien Mortier (WV Aqua Protect-Veranclassic), Kristoffer Skjerping (Joker-Icopal), Mekseb Debesay et Connor Swift (Dimension Data), Cyrille Lemoine (Cofidis), Preben van Hecke (Sport Vlaanderen-Baloise), Wesley Kreder (Wanty-Groupe Gobert), Nikolay Mihaylov (Delko Marseille Provence-KTM) et Miguel Bryon (Holowesko-Citadel). Après 10km de course, leur avantage s’élève déjà à 45’’. Le coureur le mieux placé au général étant Van Hecke, 24e à 2’09’’, l’équipe Astana du leader Sergeï Chernetski s’emploie à maintenir l’écart aux alentours des trois minutes dans des conditions climatiques éprouvantes.

Machado tente sa chance

Sur le circuit final à Alta, Direct Energie prend avec détermination le relais de la formation kazakhe aux commandes du peloton. Machado tente de sortir de l’échappée à 13km du but mais il est ramené à la raison deux bornes plus loin. Alors que 10km restent à couvrir, l’équipe Corendon-Circus des vainqueurs de la première et de la troisième étape, Mathieu Van der Poel et Adam Toupalik, affiche aussi sa motivation à s’imposer de nouveau. Le peloton absorbe Debesay puis s’active dans la côte de Thomasbakken à 5km du but pour finalement reprendre les derniers échappés à l’approche des deux derniers kilomètres, Skjerping et Swift étant les plus résistant.

Van der Poel s’aduge une deuxième étape

Le sprint massif en côte se dessine à la flamme rouge. Van der Poel est emmené de loin mais c’est Nicolas Roche (BMC) qui lance le sprint. Le Néerlandais déborde tout le monde aux 200 mètres pour franchir la ligne d’arrivée avec un avantage significatif sur Enger et Pacher. Escorté jusqu’à l’arrivée par une équipe Astana bien organisée, Chernetski succède à Thor Hushovd (2013), Steven Kruijswijk (2014), Rein Taaramäe (2015), Gianni Moscon (2016) et Dylan Teuns (2017) au palmarès de l’Arctic Race of Norway.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur l'Arctic Race of Norway

Partenaires de Arctic Race of Norway

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.