Huit équipes du Tour de France engagées

25 juin 2018 - 12:20

Pour cette 6ème édition, l’Arctic Race of Norway joue les exploratrices en visitant le dernier territoire nord-norvégien encore inexploré par le peloton : l’Est du Finnmark. Les équipes seront nombreuses à vouloir conquérir les terres du Finnmark et les concurrents toujours plus décidés à briser la glace pour éclore à la lumière.

La course la plus septentrionale au monde verra Dylan Teuns, de la formation BMC Racing Team, remettre son titre en jeu. Cette année les prétendants seront légion puisque 8 équipes présentes sur le Tour de France seront au rendez-vous de l’Arctic Race of Norway. Les formations Astana, Dimension Data, Katusha Alpecin et Direct Energie misent sur l’échéance norvégienne pour boucler avec succès leur tournée estivale, tout comme Wanty-Gobert qui s’appuiera sur son homme en forme du moment, Andrea Pasqualon. Cofidis devrait compter sur la présence de Nacer Bouhanni pour faire parler sa pointe de vitesse. 

Le maillot à pois du Tour de France 2017, le Breton Warren Barguil, sera quant à lui présent avec son équipe Fortuneo-Samsic. Il trouvera sur sa route des terrains qui lui conviennent, sur la deuxième étape comptant près de 2700 m de dénivelé positif, du jamais vu sur l’épreuve. 

Il faut ajouter à cela 12 autres équipes sur qui il faudra compter pour jouer les trouble-fêtes et pourquoi pas créer la surprise : Sport Vlaanderen-Baloise, Vital Concept club, WB Aquaproject Veranclassic, Delko Marseille Provence Ktm, Rally Cycling, Holowesko|Citadel p/b Arapahoe Resources, CCC Sprandi Polkowice, Israel Cycling Academy, Team Coop, Joker Icopal, UNO-X Norwegian Development Team et Corendon-Circus.

Le phénomène Van der Poel

Souvent présenté comme le futur Peter Sagan, Mathieu Van der Poel de l’équipe Corendon-Circus sera indéniablement l’homme à suivre de cette 6ème édition. Le jeune Néerlandais, champion du monde de cyclo-cross en 2015, devrait faire parler son explosivité et enflammer cette course qui pour la première fois fait la part belle aux puncheurs. Petit-fils de Raymond Poulidor, l’enfant de Kapellen pourra compter sur son insouciance et son mental d’acier qui lui ont d’ailleurs permis récemment de s’adjuger, pour son début de carrière sur route, une étape des Boucles de la Mayenne.

 

 

 

 

 

 

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur l'Arctic Race of Norway

Partenaires de Arctic Race of Norway

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.