Au sommet de l’Arctique - Retour vers le futur

25 juillet 2019 - 16:49

Au sommet de l'Arctique

Pour sa 7e édition, l’Arctic Race of Norway fait la part belle aux îles Lofoten et Vesterålen et à ses paysages somptueux. Pendant quatre jours, ce territoire de l’extrême nord deviendra un véritable archipel cyclable et un terrain de jeu privilégié pour les 20 équipes venues du monde entier. C’est un retour aux sources puisque la course la plus septentrionale au monde avait déjà pu goûter à la ferveur du public de l’archipel lors de sa première édition en 2013. Cet enthousiasme est profondément ancré dans l’ADN de l’Arctic Race of Norway et s’inscrit dans le temps. Cette année, un dispositif exceptionnel au sommet Storheia, surnommé le « Mont Ventoux norvégien » et offrant une vue à 360°, permettra aux coureurs de s’essayer aux pentes les plus abruptes de Vesterålen, véritable juge de paix de l’épreuve. L’occasion de creuser des écarts importants pour la victoire finale sera toute trouvée pour les principaux leaders avec comme tête d’affiche le double vainqueur d’étape sur la précédente édition et lauréat de l’Amstel Gold Race 2019 : Mathieu Van Der Poel. Le peloton clôturera son périple norvégien dans une ville qui lui est familière, Narvik et son arrivée finale jugée au pied des pistes. La station est d’ailleurs candidate pour accueillir les championnats du monde de ski alpin en 2027, un savoir-faire organisationnel en étroite collaboration avec les collectivités et les acteurs privés que Narvik a su cultiver à travers ses deux arrivées d’étape de l’Arctic Race of Norway en 2015 et 2017.

Christian Prudhomme
Directeur du Cyclisme - A.S.O


Retour vers le futur

Avec l'édition passée et la fantastique région du Finnmark frais dans la mémoire, l'Arctic Race of Norway (ARN) revient aux Lofoten, Vesterålen et Narvik.

Nous pourrons de nouveau admirer certains des paysages les plus beaux et les plus spectaculaires que la Norvège a à offrir. Lors de la première édition de la course en 2013, notre ambassadeur Thor Hushovd a décrit la deuxième étape dans les Îles Lofoten comme " la plus belle étape de ma carrière ". Cette année, les coureurs auront encore plus de chance de découvrir cet archipel unique en son genre, car la route s'étend de Å à Leknes, de Henningsvær à Svolvær et de Sortland à notre propre "Mont Ventoux" nord-norvégien, qui est la majestueuse montagne Storheia de l'île d'Hadseløya.

La quatrième et dernière étape commence à Lødingen, qui a déjà une connexion avec Å à travers la course locale « midnight sun race of Lofoten Insomnia ». Nous retournons ensuite à Narvik, cette fois en traversant le nouveau pont de Hålogaland qui permet aux coureurs de traverser le fjord pour rejoindre la ville qui accueille le grand final. C'est la troisième fois que Narvik est l'hôte d'une arrivée de l’ARN et nous sommes heureux de promouvoir Narvik comme la ville alpine qui, au nom de toute la région, est la candidate norvégienne sélectionnée pour le Championnat du Monde de Ski Alpin en 2027.

Sur le plan sportif, la course au-dessus du Cercle polaire a dès le départ offert une arène pour les futures stars du cyclisme. On peut distinguer le sprinter du Team Ineos Kristoffer Halvorsen, qui a remporté la première Arctic Heroes of Tomorrow Race en 2013, du super talent Mathieu Van der Poel, vainqueur de deux étapes de l'ARN l'an dernier (à Kirkenes et Alta). Parmi les coureurs affamés et talentueux qui ont fait le voyage dans le Nord et qui ont ensuite imposé leur percée internationale, on peut citer Nikias Arndt, Steven Kruijswijk, Rein Taaramäe, Gianni Moscon ou Dylan Teuns, les cinq ont couru le Tour de France cette année.

L'ARN 2019 conserve sa large couverture télévisuelle internationale. De plus, l'édition de cette année contient quelques innovations prometteuses pour l'avenir. Notre fournisseur officiel Hyundai livre cette année 46 voitures électriques pour les équipes et l’organisation, une livraison qui pose quelques défis en termes d'infrastructure de recharge. Cependant, avec l'aide de cinq compagnies d'électricité locales - Lofotkraft, Vesterålen Kraft, Trollfjord Kraft, Hålogaland Kraft et Nordkraft - une solution mobile a été trouvée. Notre objectif pour le futur de la flotte de l'ARN reste ambitieux : l’ARN sera la première course cycliste au monde à être entièrement électrique.

Les fans dans les zones de départ et d'arrivée, ainsi que le long de la route, peuvent s'attendre à recevoir un mélange intéressant de goodies, à rencontrer le reporter de TV2 Dag Otto Lauritzen ou les représentants de nos partenaires dans la caravane de l’ARN. Bien mérité, puisque nous avons les meilleurs fans du monde. En collaboration avec notre partenaires français et notre merveilleux corps de bénévoles locaux, nous développons des compétences de classe mondiale dans l'organisation d'événements sportifs internationaux. Et le résultat de cette collaboration unique est, encore une fois, la création de bien plus qu'une simple course de vélo.

Avec tous ces éléments en place, l'ARN revient. Nous retournons dans des régions magnifiques qui promettent toutes un avenir prometteur, pour le développement du nord de la Norvège et pour la promotion de la Norvège.

Ensemble, nous attendons tous le mois d'août avec impatience. Bienvenue !

Knut-Eirik DYBDAL
Directeur Général de l'Arctic Race Norway

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur l'Arctic Race of Norway

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus